Rechercher
  • Isabelle diététicienne HAZEBROUCK

Faut-il manger 5 fruits et légumes par jour ?



Notre corps aurait selon les experts, d’une certaine quantité de vitamines et de minéraux pour bien fonctionner, le corps ne pourrait pas" seul ", les auto-fabriquer.

Ces besoins auraient été confirmés par diverses études : en juillet 2014, une synthèse d’études publiée dans le British Medical Journal a confirmé l’indéniable bénéfice, en termes de diminution de la mortalité, des cinq portions quotidiennes.

Différentes études montrent que les Français ne consomment pas suffisamment de fruits et de légumes. C’est pourquoi la France a lancé en 2007, dans le cadre du PNNS Programme national nutrition santé “Mangez cinq fruits et légumes par jour” = “Mangez 400 grammes de fruits et légumes par jour”.

Les multiples bienfaits des légumes et des fruits sont liés à leur faible valeur énergétique, leur richesse en fibres, en vitamines, en minéraux et autres micronutriments. Or, certains sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme. C'est le cas des antioxydants (les vitamines C et E, les caroténoïdes et les polyphénols) dont les légumes et les fruits constituent l'une des principales sources”.

Pour faire le plein de ces éléments, il faut donc consommer des légumes à deux repas minimum (soit déjeuner et dîner) et qu’ils représentent en volume, au moins la moitié de votre assiette. Ce poids correspond aux 400 grammes recommandés par jour.

Pensez à varier les fruits et légumes choisis afin de profiter des bienfaits de chaque variété.

Les légumes sont-ils meilleurs que les fruits ?

Les fruits apportent autant de bonnes choses que les légumes, mais avec du sucre en plus. On recommande 2 à 3 fruits par jour (2 fruits chez le patient diabétique et pas en prise isolée)

Y a t-il des conséquences à consommer moins de 5 fruits et légumes par jour ?

Le manque de végétaux entraînerait une prise de poids : “Votre alimentation risque d'être très vite trop calorique”. En effet, votre demi-assiette de poivrons grillées risque de remplacer l’assiette de pâtes au fromage…

Ne pas consommer assez de végétaux peut déboucher sur un manque de fibres et donc de futurs problèmes de transit et de constipation… cela peut favoriser l’apparition de cancers colorectaux”

Un déficit en fruits et légumes entraîne un manque d’énergie et une carence en vitamines, notamment en vitamine C, et en minéraux. Vous risquez alors d’attraper plus facilement certaines pathologies hivernales, comme les rhumes, les angines, les pharyngites…”

Le manque d’apports en molécules antioxydantes favorise le développement de maladies cardiovasculaires, métaboliques ou encore de diabète…” Sous quelles formes doit-on en manger ? de préférence frais, de saison et de qualité.

“Du côté des fruits, il est préférable de les manger crus (de cette manière, ils conservent toutes leurs vitamines et minéraux) ou cuits, car même s’ils perdent une partie de leurs nutriments, ils sont plus digestes”. Il est également possible de les consommer sous forme de purée ou de compote, idéalement sans sucres ajoutés.

Les jus de fruits, en revanche, sont beaucoup moins intéressants : “ils sont moins rassasiants que leurs homologues entiers, du coup on a tendance à en boire beaucoup plus”

Pour rappel, un verre de jus d’orange correspond à 3 oranges, donc à la quantité de sucre apportée par 3 oranges, mais sans les vitamines perdues au contact de l’air, de la lumière, de la chaleur...

Du côté des légumes, idem, privilégiez le cru (crudités, salades composées...) ou le cuit (cuisson à la vapeur, légumes poêlés, au four, en soupe, en purée...).

Par ailleurs, la cuisson à la vapeur est recommandée par rapport à celle à l’eau car elle permet de limiter les pertes de minéraux et d’antioxydants dans l’eau de cuisson (sauf si vous consommez ce bouillon).

L’option "surgelés" est une bonne option “la quantité de vitamines et de minéraux contenus dans les fruits et légumes surgelés est semblable à celles des frais. Pensez à vérifier les étiquettes, mais ils contiennent en général peu ou pas d’additifs”.

Attention également aux conserves, car elles sont souvent très riches en sel, en sucre et en additifs alimentaires.

19 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now